Savare réalise la structure bois avec isolation biosourcée du lycée bas carbone de Clermont-Ferrand, et installe ses ateliers à proximité du chantier.

Cette opération est exemplaire à plusieurs titres. Sur le plan environnemental puisqu’elle vise le label E+C- niveau E4C. Elle s’inscrit également dans la démarche environnementale ambitieuse du groupe Eiffage. Ce chantier phare bas carbone imaginé par CRR Architecture fait appel au savoir faire de Savare pour la fabrication de la structure bois avec l’intégration de paille en isolant. Savare favorise également le circuit court, en utilisant du bois venu du Massif Central et de la paille d’Auvergne. L’utilisation de ce procédé d’approvisionnement valorise le génie du territoire qui est créateur de richesse.L’entreprise a implanté en septembre dernier un nouvel atelier de montage à proximité du projet. L’implantation de cet atelier répond à un double objectif. Le premier environnemental, puisqu’il diminue l’impact carbone de la construction. Le second, social qui utilise des ressources naturelles locales également pourvoyeuses d’emplois.

Découvrir le projet 

Le savez vous ?

Environ 17 000 bottes de paille sont prévues pour l’isolation thermique de l’ensemble de l’établissement. Une solution cohérente avec la notion d’économie circulaire. La paille considérée comme ressource non transformée, locale est issue de la plaine de la Limagne. Tout en étant performante, elle bénéficie aussi d’un excellent bilan environnemental.

Le mode constructif utilise la filière sèche avec une ossature bois provenant du Massif central et usinée au sein des ateliers Savare situés à proximité du chantier. Plus globalement, on estime une proportion rarement atteinte de bois et autres matériaux biosourcés au m² (51,3 kg/m² de surface de plancher)